Home
Sitemap
Print
Links
 
 
 
Members
 
Home
La Fédération
Secteur Résidentiel
Secteur Non Résidentiel
Publications
Event
Actualités
Le nouveau site de la Charte de la FEGC
Le nouveau site maisons ossature bois de la FEGC
Check-in at work - enregistrement des présences
Le prélèvement kilométrique
Salaires valables
Tableaux IRM
Fedbeton honoré par la présence du Secrétaire d'Etat Bart Tommelein
Conférence de presse:A la Saint-Nicolas,prenez soin de votre toit!
La marque BENOR reconnue par les professionnels
Les Entrepreneurs Généraux mis à l'honneur sur Antipode
Le Président de la FEGC interviewé par Fedbeton
L'UETF visite l'Atelier Bascoup d'Infrabel
Loi relative à l’assurance obligatoire de la responsabilité
Lancement officiel du Groupement des Entreprises Générales de Construction de Piscines
Un permis B est dorénavant suffisant pour conduire un engin de chantier
Mais c'est quoi un entrepreneur général?
Envolez vous vers la Géorgie avec la FEGC
Un entrepreneur général, pourquoi?
Connaissez-vous le monde des travaux ferroviaires ?
Edito spécial – Coronavirus – Conséquences économiques et juridiques – Force Majeure
Crise du Coronavirus : contact et questions
Edito spécial - Coronavirus - Encore un peu de patience, de bon sens et de solidarité …
Enquête - Centrales à béton - Négociants
Matexi - Interview Gaëtan Hannecart
Plus de déplacements nécessaires pour passer un acte chez le notaire !
Marchés publics fédéraux et force majeure : il faut corriger le tir …
Le monde de la piscine en pleine ébullition !
La FEGC demande une clarification des mesures de déconfinement !
L’ouverture limitées aux magasins de bricolage est discriminatoire et dangereuse !
La clause de révision doit être suspendue en marchés publics jusqu’à la fin de l’année
Le secteur du logement est à l’arrêt et craint un effondrement à la reprise
La Construction Bois au coeur de nos villes et villages
Fideris et la FEGC libèrent plus facilement les cautionnements !
Le système Walterre ne pourra entrer en vigueur que s’il est adapté !
La FEGC interpelle les locatiers des systèmes constructifs
L’UETF intensifie son dialogue avec Infrabel-Tuc Rail, la Stib et De Lijn
Walterre entre en vigueur avec des mesures transitoires
La crise du Coronavirus fera des ravages si un plan de relance n’est pas adopté rapidement !
Un nouveau Comité Directeur pour la FEGC
La formule de révision négative met les entrepreneurs à genoux
11 entreprises rejoignent le Groupement des constructeurs de piscines durant la crise du Coronavirus
Les gestionnaires de réseaux point central pour les acquéreurs de nouveaux logements et chantiers
Photos
Agenda
Extranet
Contact
 
Nos membres:
 
 
 
 
Rechercher
un entrepreneur
 
 
 
 
 
'
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
La crise du Coronavirus fera des ravages si un plan de relance n’est pas adopté rapidement !

Cher Membre,

Nous sortons tous groggys de la crise des dernières semaines. Même si de nombreux chantiers ont redémarré, l’ampleur des difficultés à venir est loin d’être encore totalement perçue : suspension de la majorité des chantiers pour force majeure depuis la mi-mars, mesures sanitaires complémentaires sur les chantiers, reprogrammation et recoordination des chantiers en cours ou prévus à court terme, baisse de rentabilité dans les prochaines semaines, … Et pendant ce temps, la majorité de ventes ou des marchés publics sont à l’arrêt ou à tout le moins reportés.

Nos gouvernants ont pris une première série de mesures d’atténuation des effets de la crise et la FEGC ne peut que s’en féliciter … Mais c’était pour adoucir les effets dévastateurs de l’arrêt de la machine. C’est d’un choc cardiaque de reprise économique dont nous avons maintenant cruellement besoin. La cœur économique du pays doit repartir et rapidement. La confiance ne reviendra qu’à partir d’une vision politique claire. Demain, nos concitoyens retrouverons le goût de la fête, du vivre et du travail ensemble. Profitons de l’occasion : stimulons leur goût pour l’investissement long terme au profit de leur retraite et de leurs enfants et encourageons leur volonté de donner le meilleur d’eux même pour rattraper les effets de la crise. Le pire qu’il puisse nous arriver c’est de nous perdre dans de longs mois d’incertitude gouvernementale.

Au plus tard en effet viendra ce nouvel élan, au moins les mesures seront efficaces, au plus chères elles coûteront … avec le risque réel de s’enliser pour des d’années dans un marasme généralisé. Les belges ont dû rester confinés des longues semaines. Leur goût de l’épargne est reparti à la hausse et ils savent qu’ils ne pourront pas partir en vacances. Avec des mesures fiscales « coup de poing » attrayantes pour le logement, une relance rapide des marchés publics et des mesures de simplification administrative, nous pouvons tous passer la crise en poussant un grand soupir de soulagement, rebondir en 2021 et envisager l’avenir avec confiance.

Avec mes sentiments confraternels,

Frank Goes
Président

4 mai 2020

 

Print
 
      Disclaimer